Découvrez nos commerces

Accessoires - Bijouterie

Agence de Voyages

Alimentation - Vin - Boulangerie

Ameublement - Cadeaux

Divers - Loisirs

Electro - Téléphonie

Fleuriste

Galerie d'art

Graphisme - Communication

Hotels

Hygiène - Beauté - Soins de la personne - Institut - Parfumerie

Informatique

Maroquinerie - Chaussures

Optique - Photographe

Restaurants - Snacks - Tavernes

Services

Vêtements - Lingerie - Textiles


A la une




Cadeaux de la Fontaine

Rue de Dampremy 86
6000 Charleroi

071 33 31 18

Bienvenue sur le site de l'Union des Commerçants et Artisans de Charleroi

Les commerçants, acteurs du Centre-Ville !

Le commerce est une fonction essentielle pour assurer la vitalité d’un centre-ville.

Et pourtant, comme dans de très nombreuses villes, le cœur de Charleroi est fragilisé par un nombre important de cellules vides. Les causes de cette désertification sont connues : multiplication des centres commerciaux périphériques, essor de l’e-commerce, difficulté de transmission des commerces. Et à cela, il faut ajouter de profondes modifications dans les modes de consommation de la société.

Cette situation, qui prive le centre-ville d’un nombre considérable d’emplois potentiels, ne peut que perdurer si l’Autorité communale ne met pas en place une politique de profonde réorganisation et de revitalisation du centre-ville.
Cette politique doit veiller à la qualité de l’habitat et des espaces publics, à une gestion de la mobilité et du stationnement efficace, à un respect strict de la sécurité et de la propreté.

C’est la raison pour laquelle, en tant que président de l’Union des Commerçants et Artisans de Charleroi, je pense que l’organisation des Etats Généraux du Commerce est une mesure indispensable à la mise en place d’un processus de revitalisation du cœur de ville.

Cet objectif implique bien sûr l’adhésion et l’implication de tous : l’autorité communale, les propriétaires, les commerçants, les citoyens, c'est-à-dire tous ceux qui partagent l’espace urbain et qui doivent être animés du désir de recréer une ville dynamique, riche de ses valeurs culturelles, historiques et humaines. La tenue des Etats Généraux du Commerce, fera l’état des lieux de l’activité commerciale en centre-ville, avec ses atouts et ses faiblesses. Viendra ensuite la réflexion et, enfin, la mise en place de solutions.

Si la Région wallonne et la Ville, conscientes de ces problèmes, ont déjà mis en place des mécanismes comme, par exemple, la création de pop-up stores ou magasins éphémères, la Fabrique à boutiques, en octroyant des subsides ou des aides à l’installation de nouveaux commerces, il faut s’assurer que les critères initiaux soient parfaitement respectés et que ces nouvelles enseignes ne nuisent pas aux commerces établis de longue date.

Cette seconde étape devrait passer par la mise en place d’un Manager de Ville aux tâches spécifiquement commerciales, comme cela a été fait avec la fonction de Bouwmeester pour l’aménagement urbain. Sa fonction sera clairement définie par l’autorité communale.
La mise en place de ce manager est une pratique déjà éprouvée, par exemple, à Maastricht qui peut être prise comme modèle de ville commercialement performante.

Une autre piste serait de s’inspirer d’autres structures qui ont fait leurs preuves ailleurs, comme les Business Improvement Districts (BID), véritable partenariat public / privé ayant comme objectif le développement et à la promotion de leur district commercial.

Ce ne sont là que quelques-unes des propositions émises par l’UCAC : le défi est vaste et nécessite des ressources financières, mais l’objectif à atteindre est tout aussi important : transformer notre Centre-Ville en lieu privilégié de consommation, de rencontre, d'échange, de partage, de vie où le sentiment d’appartenir au Pays de Charleroi ne soit pas un vain mot.